PRÉSENTATION PROJETS SPECTACLES PHOTOS ET VIDÉOS NOS PARTENAIRES FIESAD CONTACT
   Spectacles

Rahma


La pièce de théâtre « Rahma » est un spectacle produit dans le cadre d'une collaboration entre l'Association Démocratique des Femmes du Maroc (ADFM), l'asscoiation Tanmia.ma et l'association Issil pour le théâtre et l'animation culturelle. la première représentation aura lieu au Théâtre National Mohammed V, le mercredi 6 Mars 2019 à 19h30 à l'occasion de la journée internationale des femmes.

La fable de cette pièce se construit dans le cadre d'un mariage forcé et sans acte de mariage d'une fille âgée de 14 ans à un vieillard. la jeune Rahma décide de fuir le foyer conjugal alors qu'elle n'avait jamais quitté son village natal. Bien que dans cette histoire chacun a un interet et un destin, ceux de Rahma demeurent l'élément central dans l'évolution des évènements de la pièce.

Le texte est écrit par Mohammed Boubbo, la mise en scène est de  Naoufal Braoui, interprétation : Fadila Benmoussa ; Ouassila Sabhi ; Farid Regragui ; Benaissa El Jirari ; Mohammed Al Atir ; la direction de la production est de Maria Verdu ; la scénographie est assuré par Rachid El Khattabi et Sidi Mohammed Najah s’occupe de la régie.




KASMA


L'Association Issil pour le théâtre et l’animation culturelle a lancé en 2017 son nouveau projet artistique « Kasma », en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert (FES). A travers ce projet très singulier, l’association Issil propose une réflexion artistique et sociale sur le thème du droit successoral au Maroc, et ce, en vue d’alimenter le débat public sur ce sujet.

La fable de cette pièce se construit autour de plusieurs histoires de différentes familles qui vivent un ensemble de conflits et de tensions liés au partage de l’héritage. Dans toutes ces micro-histoires, les relations humaines se définissent à travers le statut social et familial de chaque membre. Le rapport et les droits sur le legs familial sous toutes ses formes déclenchent d’une manière transversale des tensions qui révèlent une certaine injustice.

"Kasma" a été créée par une équipe d’artistes de haut niveau et de renommée nationale et internationale. Le texte est écrit par le dramaturge et chercheur Issam El Yousfi ; la mise en scène est signée par le metteur en scène et comédien Messaoud Bouhcine; l’artiste Rachid El Khatabi assure le côté scénographie. Pour ce qui est des interprètes, une palette de grands acteurs et actrices, connus sur la scène et à la télévision marocaines interviennent dans cette création: Fadila Benmoussa, Wassila Sabhi, Benaissa El Jirari, Farid Regragui et Said Ait Bajja. Finalement, la musique de la pièce est d’Otmane El Alaoui.

L
a première représentation de « Kasma » a eu lieu au Théâtre National Mohammed V de Rabat le 13 juin 2017. Par la suite, la pièce a été représentée dans les villes de Casablanca, Meknès, M'diq, Tanger et Marrakech.

En 2018, la première tournée de la pièce dans 11 municipalités du Maroc rural a été organisée et une deuxième sera prévue en 2019.



Dir Mziya

L'Association Issil pour le théâtre et l’animation culturelle a mis en place le projet « Elections législatives 2016 : Soutenons l’engagement civique à travers le théâtre » avec le soutien  de l’Initiative Américaine de Partenariat avec le Moyen-Orient (MEPI), Programme du Département d’État des États-Unis, et la collaboration du Théâtre National Mohammed V et du Ministère de la Culture. L'objectif de ce projet était de promouvoir la participation politique, et plus précisément, d’encourager à la population marocaine à aller voter dans les élections législatives de 2016.

Dans le cadre de ce projet, la pièce de théâtre de sensibilisation, « Dir mziya » a été produite. Cette pièce aborde l’importance de l’engagement civique et encourage la participation politique des citoyens en vue des élections.

L'équipe
de la production, de haut niveau artistique, est composée par artistes renommés et primés au niveau national. A la tête de la production, comme metteur en scène se trouve le metteur en scène et réalisateur Hicham Jebbari. Le texte de la pièce est d’Abdelkebir Chedati, la scénographie de Rachid El Khatabi et la musique de Fttah Ngadi. Les interprètes sont bien connus de la scène et la télévision marocaines: Benaissa El Jirari, Farid Regragui, Said Ait Bajja, Fadila Benmoussa et Sandia Aboutajedyne.

La
première représentation de « Dir mziya » a eu lieu au Théâtre National Mohammed V de Rabat le 23 juin 2016. Suite à la première au Théâtre National Mohammed V, une intense tournée nationale de 23 représentations dans 5 régions du pays a été organisée entre juin et septembre 2016. A cette occasion, chaque représentation a été suivie d’un débat avec le public avec le but de réfléchir ensemble sur les causes de l’élevé taux d’abstention au Maroc.

En 2018, la pièce a fait une tournée internationale avec le soutien du ministère chargé des marocains résidant à l'étranger et des affaires de migration.

Accès à la page Facebook du projet ici.





Saléha sentéha 

Le nouveau spectacle de la troupe Issil « Saléha sentéha » s’inscrit dans le prolongement de son projet de recherche sur le genre comique ; ce monodrame - one man show, vise à marier le divertissement intelligent et la réflexion par l’émotion qui permettent de toucher un large public  et de le faire adhérer et partager l’histoire de ce personnage très riche celui de Saléha.

Ainsi, ce spectacle retrace le parcours très singulier de ce personnage qui démarre sa vie professionnelle entant que femme de ménage et qui grimpe l’échelle sociale d’une manière fulgurante pour devenir parlementaire et prétendre à un siège de ministre.

Cette création artistique écrite par l’écrivain Issam El Yousfi et mise en  scène par Ilham Loulidi ; propose une interprétation très particulière du comédien Said Ait Bajja qui joue le personnage féminin de Saléha. 






Assass (Le Gardien) 

Le texte « Le gardien » est écrit dans l’esprit de la tradition et les règles du one men show ; un style dramaturgique qui mélange entre le récit et l’incarnation, raconter et jouer les situations et les caractères. La pièce est composée de trois histoires racontées par trois comédiens (un gardien d’école, un gardien d’immeuble et un gardien de voitures). Ces trois personnages nous offrent leurs visions du monde à travers un regard satirique rempli d’humour et de révélations tendres et malicieuses…Cette pièce lance un regard humain et dignifiant aux travailleurs pas qualifiés dans un contexte de fortes inégalités économiques.

Le texte de cette pièce est d’Issam El Yousfi, la mise-en-scène d’Abdelati Lambarki, la scénographie de Rachid El Khatabi, la musique d’Ali King et les interprètes Jamila El Haouni, Abdenbi Elbenewi et Said Ait Bajja.

La pièce Assass a reçu les prix de meilleur interprétation masculine, meilleur texte et meilleur mise en scène au cours de la 15ème édition du Festival National du Théâtre de Meknès déroulé du 6 au 13 juin 2013. En 2014 cette œuvre a gagné le prix de meilleure pièce au Festival de Théâtre Comedia Vaudeville soutenu par Wafacash.

Assas a été représentée entre 2013 et 2015 dans plusieurs villes marocaines (Rabat, Marrakech, Tanger, Agadir, Fès, Casablanca, Kenitra,…) avec le soutien du Théâtre National Mohammed V de Rabat et de Wafacash. Avec le soutien du Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration et le sponsoring de Wafacash et son partenaire Western Union, Assass a été représentée dans 5 villes européennes : Paris, Mantes-la-Jolie, Lille, Bruxelles et Londres.




Tragédien malgré lui 

Il s’agit d’une farce en un acte d'Anton Tchekhov parue en 1889. Dans la pièce apparaissent deux personnages Ivan Ivanovitch Tolkatchov, père de famille, et Alexeï Alexéevitch Mourachkine, un ami. Tolkatchov arrive chez son ami Mourachkine, il s’affale dans le sofa visiblement épuisé et demande à Mourachkine de lui prêter son revolver. Devant son refus il lui explique la vie misérable qu’il a. Il travaille de dix heures à seize sur des tâches monotones avec des collègues endormis ou qui cuvent leur vin, alors qu’il serait en droit de rentrer chez lui, de diner et d’aller se coucher tranquillement, il est chargé d’une foule de courses par tous les parasites qui habitent chez lui, des voisins et des amis, puis c’est le train chargé de toutes ces courses, les bagarres avec les passagers, l’arrivée chez soi, la femme qui veut sortir, la nuit les moustiques qui lui sucent le sang. C’est une vie cauchemardesque qui se traduit pour lui par des crises de folie où il a soif de sang.

Mise en scène d’Abdelmoula Mohtarim, scénographie de Houcein El Houfi, inperprétée par : Mohamed Khadi, Fatima Zahra Ahrrare, Mustapha Mezouar...

Cette pièce a été produite en 2010 avec le soutien du Ministère de la Culture.


 
جمعية إيسيل للمسرح والتنشيط الثقاف coordination.issil@gmail.com
Association ISSIL